loader-logo
  • Client

    WWF
  • Année

    2020
  • Expertise

    For Good
  • Média

    Print

Braconnage : ne laissons pas planer l’ombre de la cupidité

Problématique :

Il ne reste plus que 3 890 tigres sauvages dans la nature.
594 rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud en 2019 !


Les chiffres sont sombres, mais il est clair que le combat doit continuer contre ce déclin de la biodiversité, et le WWF agit au quotidien pour la préserver, notamment avec des programmes qui luttent contre le commerce illégal d’espèces sauvages.


Alors comment continuer à lever des fonds pour soutenir ces programmes d’action contre le braconnage dans un contexte où le public est plutôt concentré sur les actualités de la Covid-19 ?

Solution :

Le braconnage peut sembler loin de la crise sanitaire, mais au contraire, 60% des maladies émergentes depuis 1940, dont la Covid-19, sont des maladies transmises de l’animal à l’Homme, et le braconnage contribue à ce fléau. Le braconnage met l’Homme et les animaux sauvages plus en contact. Avec cet insight en fil rouge, nous avons déployé un mailing et dépliant aux donateurs avec un message axé sur l’idée qu’il n’y a pas d’humains en bonne santé sur une planète malade.

 

Après l’envoi, le message qui était plus en phase avec l’actualité, a réussi à récolter plus de 200 000 euros. Nous avons également noté une augmentation du montant de don moyen en comparaison avec le mailing sur le même sujet l’année précédente.