loader-logo

SHOPPER EXPERIENCE #3

LA SECONDE MAIN TAPE DU POING

La seconde main prend une autre dimension avec l’ouverture du premier magasin d’articles d’occasion d’IKEA.


Aujourd’hui, les marques ont tout intérêt à prendre le contrôle de leurs produits vendus en seconde main pour centraliser leur univers de consommation. Cette manoeuvre permettra à IKEA d’accompagner le client dans un cycle de fidélisation à plus long terme, en phase avec l’évolution de son logement.

Une manoeuvre d’autant plus stratégique quand on sait que le géant suédois compte également déployer un service de location de meubles sous forme d’abonnement. Vendre, racheter pour ensuite revendre et sans doute louer… IKEA prend le contrôle sur ces flux commerciaux, l’objectif restant de rendre accessible le changement régulier de décoration d’intérieur.

Alors demain, l’alternative d’un produit de seconde main pourrait être proposée lors d’un parcours d’achat d’un produit neuf ? Une même échelle d’importance serait accordée aux dispositifs mis en place pour les produits de seconde main que pour les produits neufs ?